• Nom : CAMNAFAW
  • Pays : Cameroun
  • Année de démarrage des activités : 1989
  • Forme juridique : Association
  • Mission : Contribuer aux côtés du gouvernement camerounais à assurer au plus grand nombre de personnes, l'accès aux services de santé et droits de la sexualité de la reproduction (SSDR) de qualité.
  • Activités : la promotion du Genre, du droit à la sexualité ; les services de SSR aux jeunes ; les services relatifs au VIH/SIDA, les services d’avortement.
  • Initiateur du projet : Un groupe de bénévoles
  • Public cible : les pauvres, les marginalisés, les stigmatisés socialement, les exclus et sous-servis
  • Employés :  85 employés
  • Portée : 5M de services[1] offerts en 2015 (x3 en 1 an)
  • Autre : En attente d’être reconnu d’intérêt général

Acteur camerounais majeur de la planification familiale, de l’accès à la santé de la reproduction ainsi qu’à l’amélioration de la prise en charge des minorités fragiles, CAMNAFAW bénéficie en 2015 d’un financement projet du Fonds Mondial qui représente 75% de son budget total. Ce projet est évidemment à la fois source d’opportunités (croissance, fonds propres, systèmes informatiques, etc. ) et de contraintes pour la structure (enjeux liés aux ressources humaines, gestion de l’après). Consciente de cela, CAMNAFAW a engagé une réflexion sur sa capacité à générer des revenus en propre et l’ONG souhaite qu’à terme ils soient en mesure de couvrir leurs charges. 

En 2015, CAMNAFAW soutient 8 centres de santé franchisés solidaires. Cette « franchise solidaire » est à entendre dans le sens où d’un côté, CAMNAFAW se charge de faire monter en capacité des partenaires possédant déjà des infrastructures de santé, fournit des intrants gratuitement ou à tarif préférentiel, et offre son nom comme gage de qualité des services fournis ; de l’autre l’association impose aux franchisés solidaires ses valeurs, ses méthodes et l’utilisation de sa grille tarifaire sociale. En 2016, ce projet devient un programme dont l’objectif est d’atteindre rapidement 150 partenaires franchisés.